Weekend événement 3 et 4 février
SEPTFONDS – Samedi 03/02/2018

17 h 30 – La Cheminée – 3 courts métrages

ANTOINE, l’invisible
de Sergio Da Costa et Maya Kosa

16 mn – 2017 – Production : Maya Kosa, Alogon films

Une guide de musée présente la célèbre peinture La tentation de St Antoine de Jérôme Bosch, à trois publics : des personnes voyantes, des aveugles et un homme sourd et aveugle. Avec des clefs d’accès spécifiques pour chaque public, les visiteurs décryptent une œuvre complexe de manière étonnante.

LA VISITE – VERSAILLES
de Pipo Delbono

23 mn – 2015 – Production : SanoSi Productions

Bobo et Michael Lonsdale sont seuls au Château de Versailles. Ensemble, ils déambulent dans ce lieu fantomatique empreint de pouvoir. Le réalisateur Pippo Delbono propose un voyage singulier dans ce lieu d’exception

RETOUR A GENOA CITY
de Benoît Grimalt

29 mn – 2017 – Production : Entre2prises

Mémé et son frère Tonton Thomas regardent le même feuilleton, tous les jours à la même heure, depuis 1989. Vingt ans après mon départ de Nice, je reviens les voir pour qu’ils me racontent les 3527 épisodes des Feux de l’amour que j’ai manqués.

Weekend événement 3 et 4 février

en partenariat avec La Mounière, Maison des Mémoires de Septfonds

 

20 h 30 – Salle des fêtes

CHRONIQUE DE L’ART BRUT de Henri-François Imbert

90 mn – 2015
Production : Libre cours

 

 

 

Pour la 2ème fois dans sa production cinématographique Henri-François croise les sentiers de l’histoire septfontoise et nous sommes enchantés de l’accueillir à nouveau à Septfonds pour un temps de rencontre. Il nous conduit sur le territoire de l’Art brut en s’attachant à la personne d’André Robillard. L’Art brut c’est l’art des “fous“, cet ensemble de productions spontanées de personnes dépourvues de culture artistique. On fait souvent référence au Palais idéal du Facteur Cheval. Le mouvement commence avec Paul Eluard en 1943. Alors réfugié à l’hôpital psychiatrique de St-Alban en Lozère, il découvre des œuvres de patients et les fait connaître au peintre et sculpteur Jean Dubuffet qui deviendra le théoricien et le passeur de ces productions artistiques de marginaux ou de malades mentaux regroupées sous le nom d’Art brut. A cette époque l’hôpital de St-Alban est dirigé par Lucien Bonnafé et François Tosquelles, psychiatre catalan interné en 1939 au camp de Septfonds où il organisa les soins. Il fut un des instigateurs de la psychothérapie institutionnelle à l’origine de l’humanisation du fonctionnement des établissements psychiatriques.

La Cheminée

Salle des fêtes