BRUNIQUEL

Samedi 23/01/2021

POUR MEMOIRE, LA FORGE
De J. Daniel Pollet

Producteur : POM Films – France – 1979 – 60 mn

Les derniers jours d’une fonderie de 1876. Hommage au travail ancestral des fondeurs, des gestes qu’ils ont répétés des années durant et d’un métier sur le point de disparaître. Evocation poétique et réflexion politique, ce film nous entraîne tout à la fois sur le terrain de la mythologie, du constat social et du film en train de se faire. On y comprend que l’homme, ouvrier ou cinéaste, est sur Terre pour donner une forme aux choses, que non seulement la dignité mais encore la viabilité de sa condition dépendent de la possibilité qui lui est offerte d’accomplir cette tâche et qu’une société qui la lui refuse au nom de l’accroissement forcené du profit et de l’accélération du rendement est une société qui se déshumanise et qui ne tardera pas à retourner au chaos.


Jean-Daniel Pollet
Le 10 septembre 2004, Jean-Daniel Pollet mourait. Il aura été, au sens noble du terme, un artisan du cinéma, depuis son premier court métrage en 1958 Pourvu qu’on ait l’ivresse jusqu’à son dernier long métrage sorti en 2001 Ceux d’en face. L’Acrobate (1976) avec
l’inoubliable Claude Melki en danseur de tango neurasthénique, restera sans doute son film le plus connu, et l’un des plus chers au cœur de ceux qui le regrettent.


 

Théâtre le Florida