15e édition

Nov. 2018 – Mars 2019

Festival du film documentaire de création en Tarn-et-Garonne

EDITO

15ème édition. Festoyons !
Toute occasion de manifester de l’enthousiasme dans ce monde chaotique est bonne à saisir. Cette année donc, trois nouvelles communes, Cayrac, Lafrançaise, Verlhac-Tescou et toujours des rencontres, des débats, des échanges culinaires, et bien sûr des pépites filmiques. Mais aussi, des découvertes de scène, des lectures, des formes théatro-documentaro-sensibles, un bal en clôture avec des danses du monde, danses populaires, danses collectives, pour se tenir chaud au coeur.
Dans le parcours que nous proposons, nous rendons hommage à Claude Lanzman, décédé cette année, avec la projection en intégralité de Shoah. Qui a déjà vu l’intégrale de Shoah ? Hommage également à Jean Zay, grand Monsieur, dont le combat a porté très haut les ambitions de la culture et de l’éducation avec pour seul guide le bien commun. Cela ne relève pas de l’improvisation mais bien de choix affirmés et d’une certaine vision. Les tendances actuelles et les motivations qui prévalent dans la sphère publique laissent souvent perplexe. C’est pourquoi, se référer à de Grands Hommes qui ont joué un rôle éminent dans la construction de notre environnement social, nous semble une base d’appui intéressante. C’est en tout cas une bien noble tâche assignée à l’expression artistique (cinéma documentaire, théâtre).
Nous sommes ravis d’accueillir aussi des jeunes générations de cinéastes qui par leur conscience politique et artistique, nous promettent de riches moments de dialogues, d’effusions d’idées, d’échange de points de vue.
Une séance spéciale à Montricoux avec Heidi Project : forme mixte alliant subtilement cinéma, musique et narration en direct. Avec une pointe de nostalgie pour ceux dont la petite Heidi a accompagné une partie de leur enfance.
Et une clôture de la saison en grande pompe à Cayrac, avec un grand bal trad. C’est Rémi Geffroy à l’accordéon diatonique et Los Barjacaraïs qui mèneront la danse. Allez voir sur son site : si vous résistez à cela, on ne peut plus rien pour vous.

Béatrice Amiel, Jean-Michel Filiquier